La Déferlante

Lucile a dix-huit ans quand elle décide de tout quitter, sa famille, sa ville natale, Marseille, pour prendre le train, direction “hasard”. Elle échoue à Nancy où elle rencontre son futur mari et père de son enfant. Elle n’est pourtant pas au bout de ses peines : des émotions et des impressions de plus en plus fortes la hantent. Pour tenter de les canaliser, Lucile se jette à corps perdu dans la sculpture. Mais rien n’y fait. Elle se sent vaciller, et le monde autour d’elle basculer. Elle préfère disparaître.