Paris, entre deux stations.

En 1981, le ticket de métro devient jaune vif, ticket chic, ticket choc avec l’abolition de la première classe, puis il va virer au jade, au violet, enfin au blanc. Ici, commence le début de l’histoire : solitaire, isolé, un peu dépressif, un agriculteur dort sans cesse. Sa femme Delphine le pousse à consulter à Paris. Il va découvrir le monde souterrain du métro. Les tickets changent de couleur, deviennent jaunes, violets, mauves selon les rencontres. Sa personnalité se modifie : il rajeunit, rencontre un autre lui-même au fil des itinéraires.

Ce roman apporte un regard nouveau et troublant sur tous les réseaux souterrains, et métros du monde.